Lorsque je suis arrivée aux USA comme Au pair, j'avais fait le sacrifice immense d'abandonner ma famille et mes amis mais également celui d'abandonner mon chat Vanille.

Placée pendant 1 an avec mon ex copain, je lui avais promis (à elle, mais aussi à moi!) que je reviendrais la chercher. Après 1 an ici la question s'est alors poser au niveau du chat. Devais-je la donnée? Devais-je m'en séparer malgré l'amour immense que j'avais pour elle? Devais-je la ramenée et lui infligée ce lonnnnnng voyage??? Les gens nous disent tellement de bêtises dans ces cas la et quelque fois, perdu dans le doute...on les écoute. J'avais décidé de la donnée. J'avais donné le feu vert à ma mère pour qu'elle mette une annonce.

Ce jour la, les doutes, l'angoisse et la tristesse m’avaient amené sous la terrasse de mes parents d'accueil pour reflechir. Après avoir essayé d'appeler en vain ma famille et amis pour trouver du réconfort ou quelque sorte de conseils, je me suis mise à pleurer en sanglots. La tête penchée au sol, assise sur un curver en plastique, j'ai craquer. Apres quelques minutes, j'ai essuyé mes larmes et la tete prise entre les mains j'ai alors aperçue juste à mes pieds, ce caillou noir, perdu au milieu de centaines d'autre aux formes les plus divers.

Après avoir vérifie que je ne rêvais pas, j'ai serré le caillou fort entre mes mains. J'avais pris ma décision...

DSCN2808DSCN3771

Je suis rentrée a la maison et j'ai entamée courageusement les démarches pour la ramenée (avec tous ce que ça impliquait pour elle!).
Aujourd'hui fière et heureuse de la décision que j'ai prise, je garde soigneusement le caillou qui m'a "montrer la voie" et je ne me lasse pas de contempler ma belle Vanille.

Beau signe du destin!